Il ne s’agit pas d’être le meilleur. Il s’agit d’être meilleur que vous ne l’étiez hier.

Cold training : le froid au service du corps

Comme Eddard Stark aka Ned aime nous le répéter dans GoT, en tout cas avant de se faire trancher la tête à la fin de la saison 1 (oups, spoiler alert !), winter is coming. C’est durant cette période qu’on privilégie les tapis roulants pour notre séance de run fractionnée ou encore le combo canapé-plaid-Netflix pour les moins courageux.

Mais vous, vous êtes différents, vous en voulez, pour vous, “only the sky is the limit”. Ce n’est pas un -5 sur le thermomètre qui va vous empêcher de vous sculpter un corps de champion/ne ! Du coup, on vous recommande les bienfaits du cold training et on vous donne des conseils pour ne pas finir en hypothermie à la fin de votre séance AMRAP.

BURN MORE FAT

Pour lutter contre les températures polaires, notre corps active un système de thermorégulation qui nécessite une plus grande dépense énergétique ! Un bonnet, un cache nez, une grosse séance de cardio, des burpees et quelques mountain climber… repoussez vos limites et brûlez plus de calories !

 

HAPPINESS FOREVER AND EVER

Si Grincheux vous représente le mieux parmi les 7 nains, pratiquer une activité à l’extérieur et à l’air libre aidera à lutter contre le syndrome de dépression saisonnière et à booster votre énergie et votre humeur.

 

Au final, ce n’est pas si terrible de faire sa séance dans le froid, c’est même bon pour les perfs. On enfile son bonnet, on balance du gros son dans les oreilles et on part réaliser ses meilleures prouesses, skills, WoD,… Let’s go !

%d blogueurs aiment cette page :