Il ne s’agit pas d’être le meilleur. Il s’agit d’être meilleur que vous ne l’étiez hier.

Vegan training

C’est à la mode, mangez des graines (second degré ok ?)… adoptez la nutrition sportive vegane !

Musculation et véganisme, oui c’est possible

Avant tout, les Alphas ne sont pas là pour vous convaincre d’être vegane (vegan en anglais), ou omnivore… ils sont là pour vous dire que plusieurs courants existent et se développent… et que chacun, avec ses convictions, peut s’entrainer dur et obtenir des résultats avec une nutrition adaptée.

Mais le véganisme, c’est quoi réellement ? L’individu végane est une personne qui exclut, autant que possible en pratique, tout produit d’origine animale de son alimentation (végétalisme ou régime végétalien) et adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs…). Ce n’est pas de nous, c’est du Petit Robert 2015 (le dictionnaire, pas le voisin de palier). On entend par « origine animale » les substances issues de l’élevage, de l’abattage, de la chasse et de la pêche. Le véganisme c’est avant tout un mode de vie !

On vous voit venir, ce n’est pas avec trois carottes, deux lentilles, une noisette et un peu de soja qu’on va se transformer en Thor (encore lui). Voilà pour le cliché, donc on se nourrit comment pour récupérer après notre séance de squats complets et de soulevé de terre ?

Si le véganisme et le régime végétalien vous tentent… que vous ne voulez pas participer à l’exploitation animale… déjà, tout se fait progressivement et avec un planning précis. Une alimentation équilibrée c’est d’abord apporter à l’organisme ses besoins en macronutriments et micronutriments. Lors de la préparation de vos repas, trouvez donc des combinaisons idéales d’aliments d’origine végétale.

Une idée fausse commune à propos du régime végétalien est avant tout le manque d’apport de protéines. Il n’en est rien. Par exemple, les protéines provenant des légumineuses, des lentilles, des haricots ou du tofu sont absorbées exactement de la même manière que celles obtenues à partir de la viande ou des produits laitiers. Le riz et le quinoa, couplés à des protéines végétales, favorisent par exemple largement le renforcement musculaire. Pour ceux qui veulent sécher, privilégiez plutôt des graisses saines provenant d’aliments comme les noix, les avocats, les haricots ou les légumes secs plutôt que des glucides. Il conviendra également à bien veiller à obtenir une source d’acides aminés (haricots secs, riz complet, pommes, fraises…).

Allier performance et régime végétalien est donc possible… ce n’est pas la vidéo qui suit avec Franck Medrano, athlète vegane qui prouvera la contraire ! Kendrick Farris, champion haltérophile américain, Meagane Duhamel, championne olympique de patinage artistique ou la surfeuse Tia Blanco, de nombreux athlètes d’élite sont véganes et même Mike Tyson s’y est mis… On vous laisse faire votre choix… être végane, c’est avant tout porter des convictions mais halte aux clichés ! Mangez des tonnes d’avocats et des épinards et vous pourrez ressembler à Hulk (surtout pour la couleur…).

%d blogueurs aiment cette page :